L’Europe veut normaliser l’USB-C, y compris les iPhones devraient entrer dans la règle ; comprendre

Selon la nouvelle proposition de la Commission de l’Union européenne publiée aujourd’hui, l’Europe pourrait désormais exiger de tous les fabricants de téléphones cellulaires qu’ils utilisent l’USB-C sur tous les modèles vendus. L’objectif de cette action est de réduire les déchets électroniques, en plus de réduire les « désagréments pour le consommateur » causés par l’utilisation de différents chargeurs, car il existe une incompatibilité entre les connexions utilisées par les appareils. En outre, la Commission souhaite toujours que les fabricants cessent de vendre des chargeurs et des appareils électroniques.

A lire aussi : Scarlet Sorceress sera « différente » dans « Doctor Stranger 2'

Selon l’Union européenne, grâce aux mesures prises dans l’industrie, il a été possible de réduire le nombre de chargeurs de téléphones portables de 30 à 3 au cours de la dernière décennie. L’une des principales connexions générant des déchets en Europe est Lightning, développé par Apple, qui représente 20% des ventes d’appareils en Europe. Dans un communiqué, la Commission déclare :

« Les consommateurs européens ont longtemps été frustrés par des chargeurs inadaptés entassés dans leurs tiroirs. Nous avons donné beaucoup de temps à l’industrie pour trouver ses propres solutions, maintenant il est temps de prendre des mesures législatives pour un chargeur commun. Il s’agit d’une réalisation importante pour nos consommateurs et pour l’environnement, en ligne avec nos ambitions vertes et numériques. »

En parallèle : Tyler McCumber va sur 59 watch, tire 60

Proposition de chargeur universel

L’année dernière, la Commission européenne a voté pour la première fois l’utilisation d’un chargeur universel, commun à tous. En ce moment, Apple a même annoncé que cette proposition « étoufferait l’innovation ». Aujourd’hui encore, la « pomme » insiste sur le fait qu’elle ne vaut pas la peine d’être standardisée. Un porte-parole de l’entreprise a déclaré à la BBC :

« Nous restons préoccupés par le fait qu’une réglementation stricte ne nécessitant qu’un seul type de connecteur étouffe l’innovation au lieu de l’encourager, ce qui, à son tour, nuira aux consommateurs en Europe et dans le monde. »

La production d’ordures et la consommation liée aux navires dans l’Union européenne

Les pays qui composent l’Union européenne jouent environ 12 tonnes de chargeuses chaque année, selon le site Bloomberg. En outre, il y a une dépense d’environ 2,4 milliards d’euros (2,8 milliards de dollars) pour les chargeurs vendus séparément. Le projet de loi de la Commission de l’Union européenne est encore en phase d’approbation et pourrait entrer en vigueur dans environ deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *