Les avantages du jeûne intermittent

La science moderne a redécouvert cette pratique humaine millénaire et démystifie les croyances entourant le jeûne. La recherche actuelle met en évidence des avantages importants, tels que l’optimisation du métabolisme, une meilleure fonction cognitive, une incidence plus faible du cancer, une meilleure immunité, une longévité plus longue et un meilleur contrôle du poids.

L’histoire humaine est basée sur la faim et la survie. L’organisme semble avoir été programmé pour faire face à la faim, mais pas trop manger. Sur la base de cette intelligence biologique, depuis les temps anciens, le jeûne est recommandé comme moyen de guérison et de transformation, que ce soit par la promotion de la santé, le développement spirituel ou comme outil pour tenter de changer une situation politique ou sociale.

A découvrir également : British Church investit un fonds de 10 milliards de dollars dans la marijuana

Pratiqué il y a des milliers d’années, le jeûne est l’une des thérapies médicales les plus anciennes prouvées par l’histoire de l’humanité. Depuis Hippocrate — le père de la médecine occidentale — cette thérapie a été proposée comme traitement des maladies aiguës et chroniques, selon l’observation que l’infection s’accompagnait souvent d’une perte d’appétit. Pythagore, Platon, Asclépiades, Plutarque et beaucoup d’autres savants de l’antiquité exaltent les pouvoirs thérapeutiques du jeûne. La médecine ayurvédique, le plus ancien système de guérison du monde, a toujours préconisé le jeûne comme traitement important, comme la pratique de l’Ekadasi, basée sur les phases de la lune et pratiquée il y a plus de 5 000 ans.

Depuis des années, le jeûne est utilisé en Europe comme traitement médical. De nombreux spas et centres de traitement, en particulier en Allemagne, en Suède et en Russie, utilisent le jeûne avec surveillance médicale. Au cours des dernières décennies, la pratique a gagné en popularité grâce à la médecine alternative américaine, qui met l’accent sur le bénéfice de la désintoxication, en suivant le principe que l’accumulation de substances toxiques dans le corps est responsable de nombreuses maladies et conditions. D’un point de vue similaire, depuis 1935, la science a montré qu’une restriction calorique chez tous les êtres étudiés — des levures aux humains — offre une augmentation de l’extension de la vie et une protection contre les maladies liées à l’âge.

A lire aussi : Plus de 40 % des facteurs de risque de cancer sont modifiables

Qu’est-ce que le jeûne intermittent

LE jeûne est l’abstinence totale de l’apport alimentaire, volontairement, pendant une période de temps . Le type de jeûne pratiqué peut contenir des variations, en fonction des objectifs et des spécificités de chaque personne qui l’exécute. Et comme nous sommes si différents les uns des autres, il est très positif qu’il existe différents types de protocoles de jeûne déjà étudiés par la science, prouvant sa portée préventive et son potentiel de traitement des maladies ou des déséquilibres .

De manière très simplifiée, l’abstinence de l’apport alimentaire pendant certaines périodes permet à votre corps de se concentrer sur ses fonctions de réparation cellulaire et de rajeunissement tissulaire, entre autres, plutôt que d’avoir continuellement à dépenser de l’énergie avec le processus de digestion. Potentiels o à d’autres thérapies.

Comment faire le jeûne intermittent

JEÛNE DE 12 HEURES

Un jeûne de 12 heures effectué tous les jours, plus une alimentation saine composée d’aliments entiers et frais pourrait être une excellente technique de prévention contre l’obésité et ses conséquences, mais peut-être pas suffisant pour son inversion.

JEÛNE DE 16 HEURES

Également connu sous le nom de « Leangains », il offre plus d’avantages que le jeûne de 12 heures. Dans le cas où l’objectif principal est le gain musculaire, inclure un régime protéiné, le cycle des glucides (alternance des périodes faibles en glucides avec des périodes d’apport modéré en glucides) et des séances d’entraînement à jeûne (consommer la plus grande quantité de calories après l’entraînement).

JEÛNE PENDANT 20 HEURES

Également connu sous le nom de « régime du guerrier » qui, comparé aux jeûnes plus courts, montre une amélioration des paramètres glycémiques, insuline et autres hormones.

24 HEURES DE JEÛNE

Popularisé par « gouru de perte de poids », Brad Pilon, est maintenant également connu comme « manger stop eat », le nom de son livre. Dans ce régime, il est recommandé de jeûner pendant 24 heures complètes sans cesser de manger un jour. L’auteur du livre recommande cette technique de 1 à 2 fois par semaine.

JEÛNE 5:2

Popularisé d’abord au Royaume-Uni par le médecin et producteur de télévision Dr Michael Mosley, auteur de « The Fast Diet », le protocole 5:2 prescrit deux jours par semaine d’un régime de 500 kcal pour les femmes et 600kcal pour les hommes. Les 5 autres jours, qui peuvent être consécutifs ou alternés, l’alimentation est normale. Selon la qualité des calories, ce type de protocole apporte les mêmes avantages qu’un jeûne absolu.

JEÛNE TOUS LES DEUX JOURS

Dans ce protocole, comme pour le jeûne 5:2, il est permis de manger environ 25% de la consommation énergétique individuelle les jours de jeûne. La différence est qu’en alternant le jeûne de jour, comme son nom l’indique, on mange normalement un jour et le jeûne suivant, et ainsi de suite. C’est l’un des protocoles de jeûne intermittent les plus couramment étudiés et avec les meilleurs résultats pour la perte de poids, la cardioprotection et l’augmentation de l’espérance de vie.

COMMENT COMMENCER LE JEÛNE INTERMITTENT

Concevez-vous la possibilité de jeûne ? Imaginez dîner à 8h00, allez vous coucher à 11h00 et prenez un café à 8h00, donc vous avez déjà eu un jeûne de 12:00 ; si vous sautez le petit déjeuner et que vous déjeunez, vous obtenez un jeûne de 4:00. Cela peut être très simple.

Source : Nutrition essentielle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *