Médecine intégrative : comprendre ce qu’elle est et quelle est son importance

Avez-vous essayé des procédures complémentaires et alternatives à la médecine traditionnelle ? Avez-vous déjà entendu parler de la Médecine Intégrative ? De plus en plus en vogue dans les bureaux et hôpitaux du monde entier, Integrative Medicine a aidé d’innombrables patients à partir d’une approche plus complète des maladies physiques et mentales. En plus des patients, les professionnels de la santé ont également bénéficié de cette technique et ont perçu des résultats encourageants dans leur travail.

Vous voulez en savoir plus sur ce qu’est la médecine intégrative ? Continuez à lire notre article aujourd’hui et découvrez ses caractéristiques, procédures et résultats.

Lire également : Achat de logiciels avant de rendre la fiscalité numérique

Comme son nom l’indique, c’est un médicament qui cherche l’intégration du patient, c’est-à-dire une vision holistique et complète de l’individu. Le corps, l’esprit et l’esprit sont pris en considération. Qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’une maladie, qu’elle soit physique ou psychologique, doit être évaluée et guérie à partir de différents processus fondés à la fois sur la médecine traditionnelle et sur des méthodes alternatives sûres et efficaces.

La médecine intégrative n’est pas seulement une chose du médecin : les infirmières, les nutritionnistes, les psychologues et les autres professionnels de la santé doivent en tenir compte dans les soins de leurs patients et travailler ensemble.

En parallèle : 4 façons de ne pas vapoter pour profiter du CBD — CBD

De nombreux experts croient que les déséquilibres mentaux et émotionnels génèrent la maladie. Tout comme les maladies physiques peuvent déclencher une série de complications psycho-émotionnelles, comme la dépression et l’anxiété. Ainsi, la Médecine Intégrative cherche à guérir le patient en prenant soin de toutes les dimensions de leur existence.

Dans ces procédures sont combinés à la fois les remèdes allopathiques et le traitement traditionnel comme les chirurgies et les médicaments, ainsi que d’autres formes de guérison : tels que les massages, floral, aromathérapie, phytothérapie, homéopathie, yoga, méditation, acupuncture, accompagnement psychologique et diverses autres techniques.

Dans cette approche, l’équilibre de l’alimentation et le bon choix des aliments prennent également une importance centrale, bien que la maladie ne soit pas, au début, liée à l’alimentation du patient. Ce qui importe, en fin de compte, c’est de permettre au patient d’avoir une qualité de vie et de bien-être.

Il est important de se rappeler que la médecine traditionnelle ne perd pas son rang, et il est encore très important non seulement dans les crises et les urgences, mais aussi dans tout le processus de traitement des maladies.

L’expansion de la Médecine Intégrative et son succès viennent grâce aux résultats obtenus lorsque différentes procédures sont alignées pour promouvoir la guérison des patients. Du point de vue d’un remède plus large, les résultats sont plus efficaces.

Des procédures complémentaires sont incluses comme support même dans le traitement des pathologies chroniques et graves, telles que le cancer et les problèmes cardiaques et respiratoires.

Avec l’aide de pratiques qui prendront soin de l’esprit, de l’esprit et des émotions du patient, l’ensemble la médecine traditionnelle, les techniques alternatives et complémentaires permettent de prévenir les maladies et de maintenir la qualité de vie atteinte.

Ce sont d’autres visions de la guérison, de la maladie et de la santé qui sont en jeu. La guérison est un processus qui doit également venir du patient, et la santé est un état d’équilibre et de bien-être qui va bien au-delà de l’absence d’une maladie physique apparente.

La médecine intégrative apporte des changements dans la relation entre les professionnels de la santé et leurs patients. En effet, la relation cesse d’être seulement spécifique (pour traiter une bronchite, par exemple) et devient plus thérapeutique (quand elle est apparue, à quels moments ils attaquent et quelles techniques soulagent les symptômes ?). L’accent sort de la maladie et se trouve être sur l’individu.

Cela nécessite des professionnels un regard plus vif et formé, car la demande n’est plus la guérison d’une maladie, mais la création d’un environnement de bien-être pour le patient. En ce sens, il est nécessaire de savoir comment écouter et construire avec le patient le chemin idéal pour résoudre leurs problèmes.

Connaissant le sujet, ses plaintes, son style de vie, l’environnement dans lequel il s’insère, sa réalité économique et culturelle fait partie de ce mouvement de voir l’individu dans son intégralité. Cela ne signifie pas que le médecin ou l’infirmière devient un psychologue, mais un professionnel qui sait écouter, référer et référer ses patients à d’autres types de thérapie.

En plus des améliorations physiques, le principal avantage de la médecine intégrative est la création d’une qualité de vie pour le patient, même si leur maladie est compliquée.

Lorsque les pratiques alternatives sont conformes aux principes, aux croyances et aux philosophies des patients, elles génèrent des sentiments de plaisir, de soulagement et d’espoir. Contrairement aux procédures standard, ces pratiques sont faites avec goût et volonté par le patient, ce qui fait toute la différence dans les résultats. Après tout, une personne heureuse a beaucoup plus de chances de guérison.

Un autre avantage important est le développement de la propre perception du patient qu’il est responsable de son traitement, c’est-à-dire l’éveil à l’auto-guérison. Grâce à ces techniques complémentaires, le patient cesse d’être « passif » par rapport à son processus et s’engage avec plus de détermination et de discipline. Ainsi, il se rend compte que seul lui-même est capable de construire à l’intérieur et à l’extérieur un environnement favorable au maintien de sa santé.

Les avantages ne s’arrêtent pas là. Dans certains cas, les résultats obtenus avec des pratiques alternatives sont si efficaces que d’autres types de procédures qui seraient plus invasives sont dispensés.

Un exemple simple : Les cours de yoga aident dans le fonctionnement du tube digestif et des intestins, évitant le besoin de médicaments ou d’autres types de procédures pour ceux qui ont des difficultés de digestion. Le traitement est encore plus complet lorsqu’il est associé à une alimentation équilibrée et saine.

Ce ne sont que quelques-uns des avantages que de cette approche est l’équilibre de l’organisme, l’intégration de l’être et l’accent sur les aspects qui ont vraiment un impact sur votre vie et qui, par conséquent, affectent votre santé.

En combinant les connaissances médicales traditionnelles et tout son appareil avec les connaissances alternatives issues des cultures et des peuples ancestraux, la maladie prend une autre dimension et se voit avec une autre attitude tant du professionnel que du patient. La guérison devient un processus plus intégré et la santé d’une construction continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *