Suivez le régime du métabolisme lent

Lorsque vous suivez un régime ou que vous prévoyez de perdre du poids, il est inévitable de réfléchir au fonctionnement de votre métabolisme ainsi. Comment accélérer le métabolisme ? Ce processus vise à satisfaire les besoins énergétiques, grâce à l’extraction et à l’utilisation de l’énergie contenue dans les aliments que vous mangez. Mais existe-t-il un régime de métabolisme ? Certes, en choisissant les bons aliments, nous pouvons assister à de vrais petits miracles du point de vue du bien-être psychophysique compris dans le sens le plus large du mot, suivre le régime du métabolisme lent.

Pour avoir un physique parfait mais aussi en bonne santé, tout au long de l’année, nous devons suivre un régime qui nous permet de perdre du poids d’une manière lente et constante. Mais il peut arriver d’avoir un anniversaire qui peut être un mariage, un dîner important, nous sortons du placard cette robe magnifique acheté l’été dernier et voici où la fermeture à glissière ne se ferme pas. Comment le faire alors ? Il peut arriver de nous retrouver, sans presque le remarquer, avec trois ou quatre livres supplémentaires. La faute est de mauvaises habitudes alimentaires, quelques caprices caloriques trop, peu d’activité physique. En hiver, cependant, le poids s’accumule aussi pour des causes biologiques : en fait, quand il fait froid, il diminue le métabolisme, un processus naturel qui a pour fonction de rendre les substances nutriments utilisables introduits avec les aliments. Parfois, il peut arriver que, tout en respectant une alimentation saine et en suivant un mode de vie approprié, nous ne pouvons pas perdre du poids, même si nous nous engageons à perdre seulement quelques livres. Bien que nous faisons tout pour brûler l’excès de graisse , malgré tous les efforts, les sacrifices et les soins spéciaux que nous consacrons à nous-mêmes et à notre bien-être, il semble que nous sommes arrivés à un certain point notre corps tend à « pendre » et ne coopère plus. Cet effet désagréable peut être dû à un dysfonctionnement du métabolisme, un facteur indispensable dans la perte de poids. Le régime du métabolisme lent vient à nous aider dans cela.

En parallèle : Il y a encore une pénurie de plasma sanguin ! Aidez les patients atteints d'un coronavirus sévère, donnez-moi du plasma !

Pour qui le régime de métabolisme lent est-il approprié ? Le régime pour le métabolisme lent convient aux personnes qui luttent pour perdre du poids : pour ceux qui, en suivant un régime hypocalorique, ne parviennent pas à obtenir les résultats souhaités. Ce sont, dans de tels cas, les personnes ayant un métabolisme plus lent.

Les forces de l’alimentation du métabolisme lent. Le régime de métabolisme lent proposé sur cette page fournit environ 1 050 calories par jour et vous permet de perdre environ trois à quatre kilos en une semaine. Cela se produit en partie parce qu’il est faible en calories, en partie parce que, en augmentant le métabolisme, il favorise l’élimination des kilos en trop.

Dans le meme genre : Coronavirus : le nombre de personnes infectées identifiées a augmenté de 33 personnes, depuis la mi-mai, il n’y a pas eu de tels

Le menu se composent de trois repas principaux et trois collations. L’apport fréquent de quantités modérées de nourriture favorise en fait l’activité métabolique. Aussi les collations n’ont pas trop faim au repas principal.

Diète pour le métabolisme lent : menu hebdomadaire
lundi : Petit déjeuner : une tasse de lait partiellement écrémé, 1 biscottes avec un voile de confiture de framboise.
Collation du matin : un chocolat noir.
Déjeuner : une portion de carpaccio de bœuf avec roquette, poivre et champignons crus, laitue dans la salade aromatisée avec des radis.
Collation en début d’après-midi : une pomme.
Collation en fin d’après-midi : deux copeaux de parmesan (10 g).
Dîner : une portion de pâtes et de haricots (100 g en tout) râpé fenouil cru un jus pressé de pamplemousse rose.

Mardi : Petit déjeuner : une tasse de café d’orge, un yogourt naturel avec une cuillère de miel deux biscuits secs.
Collation du matin : un bar muesli avec des raisins secs.
Déjeuner : 150 g de saumon cuit au four, épinards cuits à la vapeur, 2 mandarines.
Collation en début d’après-midi : une salade de fruits avec des baies.
Collation en fin d’après-midi : un verre de jus de tomate.
Dîner : une portion de risotto aux crevettes et au curry (100 g en tout), carottes crues dans pinzimonio.
Mercredi : Petit déjeuner : un yogourt aux fruits faible en gras, 2 sablés.
Collation du matin : un verre de lait écrémé.
Déjeuner : salade de poulet bouilli (100 g) avec des carottes crues hachées et le céleri, les tomates cerises, une cuillerée de moutarde.
Collation en début d’après-midi : un jus de poire sans sucre.
Collation en fin d’après-midi. : un craquelins de riz.
Dîner : une portion de penne avec des courgettes (100 g en tout) aubergines cuites à la vapeur.

Jeudi : Petit déjeuner : une tasse de lait partiellement écrémé, une cuillerée de floakes de céréales au chocolat.
Collation du matin : une salade de fruits de salade de kiwi jaune et vert.
Déjeuner : 120 g de veau cuit à la vapeur avec la feuille de laurier et le vinaigre, asperges cuites à la vapeur assaisonné avec du jus de citron
Collation début de l’après-midi : un yogourt aux fruits.
Collation en fin d’après-midi : un jus d’agrumes mélangés.
Dîner : une portion de crème de champignons, 3 tranches de jambon cru faible en gras.

Vendredi : Petit déjeuner : une tasse de café d’orge, un yaourt aux fruits, une demi-brioche vide.
Collation du matin : une salade de fruits d’ananas et de papaye.
Déjeuner : une semelle au fer, purée de pommes de terre, une orange.
Collation en début d’après-midi : une petite banane.
Collation en fin d’après-midi : une tisane au goût.
Dîner : une portion de soupe de légumes mélangés et les légumineuses avec 40 g de riz brun.

Samedi : Petit déjeuner : une tasse de chocolat chaud, un poulet. <br ou le matin – un jus de fruits tropicaux.
Déjeuner : 150 g de poitrine de dinde grillée, tomates dans des salades à l’origan, une poire.
Collation en début d’après-midi : une tasse de café décaféiné avec une cuillère à café de sucre.
Collation en fin d’après-midi : carottes et fenouil cru haché.
Dîner : 60 g spaghettis assaisonnés avec de l’ail et de la bouteille, 2 boules de crème glacée aux fruits.

Dimanche : Petit déjeuner : un yogourt faible en gras, une tranche de gâteau marguerite maison.
Collation du matin : une salade de fruits de poires et de bananes.
Déjeuner : un burger de veau cuit à la vapeur, asperges cuites à la vapeur.
2 tranches d’ananas frais Collation début d’
après-midi : une tasse de café d’orge.
Collation en fin d’après-midi : 2 bâtonnets d’eau.
Dîner : deux brochettes de tomates cerises et mozzarella (80 g), endive et radicchio en salade, un kiwi.

Le

régime alimentaire

pour le métabolisme lentpeut également être suivi comme un régime quotidien, augmentant un peu les doses. Par exemple, il est une bonne habitude de toujours commencer avec un petit déjeuner léger mais nutritif, fabriqué à partir de produits de boulangerie et de fruits. Les glucides donnent la quantité nécessaire d’énergie aux activités quotidiennes, commencent le métabolisme et récompensent le palais, mettant de bonne humeur. Il devrait également être maintenu l’habitude de collations (peut-être une au milieu de la matinée et une au milieu de l’après-midi), éventuellement à base de yogourt, de fruits, de jus fraîchement pressés. Il est préférable d’éviter les collations salées ou alcoolisées : elles stimulent un faux appétit et induisent ainsi à manger plus. Il faut se rappeler que les repas les plus abondants sont le petit déjeuner et le déjeuner. Le dîner devrait être plus léger car le soir, le métabolisme diminue. Sauter le repas pour le dîner est donc le meilleur moyen de prendre du poids.