Le paysage de la CDB à travers le pays

Le cannabidol, ou CBD, est devenu une partie croissante du paysage américain au cours des cinq dernières années. Selon un rapport de projection financière, le taux de croissance du marché actuel s’établit à 107 % en moyenne annuelle, avec un bénéfice de 5 milliards de dollars prévu pour cette seule année. Cela est dû à un changement d’attitude à l’égard de la marijuana dans son ensemble, les États et les villes reconnaissent ses bienfaits pour la santé
et bien-être. Bien que la CBD et le cannabis soient distincts, les nouvelles des deux semblent s’aligner dans tout le pays.

À cette fin, la marijuana médicale fait maintenant partie intégrante des offres de soins de santé dans différents États pour ceux qui l’utilisent pour les bienfaits qu’elle peut apporter. Le CBD est l’un des composés présents dans le cannabis, et il est maintenant vendu et distribué dans des pilules, des huiles et d’autres produits topiques. Le marché de la CBD se développe rapidement, et à mesure que ce marché croît, il peut être vertigineux de suivre tout ce qui se développe avec lui.

A lire aussi : Médecine intégrative, la science dans sa plénitude

Ce qui suit est un bon guide pour tous ceux qui sont curieux de CBD, ce qu’il offre et les dernières nouvelles qui l’entourent.

Le Boom CBD

Bien que le cannabis soit toujours considéré comme illégal au niveau fédéral dans le pays, il existe actuellement 33 États, ainsi que le District de Columbia et quatre des cinq territoires des États-Unis habités en permanence, qui autorisent l’usage du cannabis à des fins médicales. Quatorze autres États autorisent l’utilisation de produits à faible teneur en tétrahydrocannabinol, ou THC.

A lire aussi : Les entreprises s'attendent à une réglementation plus souple du cannabis médical

Cela est possible grâce à la législation du Congrès qui a été adoptée en 2014. En conséquence, le cannabis médical a commencé à être considéré comme une méthode alternative de guérison pour les patients puisque certains des avantages comme la réduction des nausées et le soulagement des douleurs musculaires sont devenus plus largement connus. Ces résultats ont été appuyés par divers établissements médicaux et revues, comme l’American
Nurses Association et la Leukemia and Lymphoma Society, tandis que d’autres groupes comme l’American Medical Association et l’American Cancer Society ont demandé au gouvernement fédéral d’éliminer les obstacles qui interdisent la poursuite de la recherche sur la substance malgré leurs doutes au sujet du CBD et de la médecine le cannabis dans son ensemble.

Le CBD se distingue également à cet égard par le fait que contrairement au THC contenant du cannabis, il n’y a aucun élément qui provoque le « haut » psychoactif qu’on obtient du cannabis. De là, ça devient plus complexe. Certains produits de CBD contiennent un peu de THC, habituellement moins de 0,3 pour cent comme l’exigent de nombreux certificats d’analyse auxquels tous les produits CBD doivent adhérer.

Les COA montrent comment, où et quand un produit contenant du CBD a été testé scientifiquement dans un laboratoire afin d’assurer la sécurité et la qualité. Ce document est important pour tous ceux qui veulent essayer n’importe quelle sorte de produit CBD qui existe sur le marché. Une autre pratique établie que les praticiens et d’autres professionnels de l’industrie médicale disent aux autres qui cherchent des produits de CBD à suivre est de vérifier les doses sur tout « Faible et lent » est la recommandation qui est donnée le plus souvent, car le quotient milligramme dans ces produits varie de 5 à 1000 et la quantité nécessaire peut dépendre des effets souhaités.

Et dans ce contexte, il semble que certains secteurs du gouvernement fédéral prêtent attention. Un exemple récent en est l’approbation par la Food and Drug Administration d’un médicament, Epidolex. Cette solution buvable est destinée à aider à traiter les crises qui surviennent à la suite de deux formes rares d’épilepsie. L’approbation a eu lieu en juin 2018. Un autre médicament appelé dronabinol, fabriqué par une société pharmaceutique qui voit clairement le potentiel de profits, a obtenu du ministère de la Justice l’autorisation d’être classée comme substance inscrite à l’annexe II. Le médicament est unique en ce sens qu’il comprend à la fois le CBD et le THC.

Les avantages potentiels du CBD, que plusieurs organismes nient, sont manifestement intéressants, puisque le National Institute of Health a déclaré qu’il y a au moins 160 essais de recherche sur des produits contenant du CBD qui sont actifs ou en attente.

Augmentation des offres de vente au détail CBD

La croissance rapide de l’industrie de la CBD a entraîné une recrudescence d’entreprises qui tentent de se tailler une place sur le marché. Un certain nombre d’entre eux ont acquis de la notoriété grâce au soutien des célébrités, d’une marque dédiée à Bob Marley à une autre créée par Tommy Chong lui-même.

Des dispensaires surgissent dans des villes et des états comme Las Vegas, Nevada et San Francisco, Californie et même à New York
Ville. Certains d’entre eux sont arrivés avec une image de marque et un marketing slick pour gagner des clients, tandis que d’autres s’appuient uniquement sur ce qu’ils ont à offrir : un produit naturel que le public cherche.

L’accessibilité s’est également accrue, surtout grâce à la visibilité en ligne qui aide d’autres à obtenir l’approbation du cannabis médical et d’autres produits connexes comme le CBD. Dans la majorité des dispensaires, les produits CBD sont vendus avec les produits THC, car les consommateurs recherchent de plus en plus un haut et plus pour le bien-être.

Bien sûr, cela a conduit à des applications uniques du CBD, principalement avec la nourriture. Il y a eu quelques entreprises qui ont libéré des aliments et des boissons à base d’huiles et d’extraits de CBD. Mais à maintes reprises, le Chaman américain et d’autres entreprises ont eu des complications avec le gouvernement fédéral ainsi qu’avec les représentants de l’État et des locaux. Les pressions sont de plus en plus nombreuses pour donner le contrôle de la CDB aux organismes fédéraux et à l’industrie pharmaceutique, au lieu d’être auprès du public. Par la suite, la ville de New York et d’autres endroits ont décidé de promulguer des interdictions de vente et de distribution de produits à base de CBD dans des magasins de détail physiques.

Règlements et restrictions de la CDB

Bien que la Farm Bill Act, qui a été approuvée l’an dernier, autorise les produits dérivés du chanvre (qui comprend la CBD)
) à vendre sans émission, si plus de 0,3 % de THC est trouvé dans ces produits, ils techniquement illégaux. Afin de limiter la confusion, la FDA a publié un document en juin dernier à à affronter les réglementations toujours en vigueur sur les produits CBD. Les experts ont déclaré que l’élaboration de ces règlements et leur mise en œuvre pourraient prendre beaucoup de temps, et nous savons de première main à quel point les questions sont compliquées.

À mesure que l’intérêt pour la CDB croît dans tout le pays, il n’est pas un suémotime de dire qu’il est sage de garder un œil sur tous les développements. Il y a tellement d’avantages que la CBD offre, et l’espoir est que le fait demeure le point de mire pour tous les produits qui en contiennent et qui sont sur le marché pour la consommation publique.

Comme toujours, nous essayons de rester au courant des nouvelles, des réglementations et des tendances du marché afin que vous puissiez prendre les meilleures décisions pour votre propre bien-être.

Le contenu de ce site n’est pas destiné à se substituer aux conseils médicaux professionnels, au diagnostic ou au traitement. Bien que la recherche ait démontré que le CBD peut aider à obtenir des résultats bénéfiques pour plusieurs plaintes, il est conseillé de demander conseil à un médecin ou à un autre fournisseur de soins de santé qualifié lorsque vous avez des questions concernant une affection médicale et lorsque vous commencez, augmentez ou abandonnez une routine sanitaire existante.